WALTER SPANGHERO | Autres activités, reconversion

Reconnaissances, impact médiatique et populaire

Walter Spanghero obtient l’Oscar du Midi olympique (meilleur joueur français du championnat) en 1966 et 1972 (terminant second en 1965 et 1968), et la Médaille de l’Académie des sports en 197482.

En 1993, Walter Spanghero est récompensé du Prix Alain Danet de l’Académie des sports, pour avoir atteint dans sa carrière athlétique un haut niveau international, puis obtenu une réussite professionnelle remarquable83.

Walter Spanghero a seulement vingt ans quand il devient un phénomène médiatique36 en intégrant le « pack des bestiaux » lors de la tournée de 1964 en Afrique du Sud. Grand, fort, simple et généreux, il est un client de choix pour la télévision naissante ; il plaît au Français moyen, avec ses racines paysannes dans une France de plus en plus citadine, un accent rocailleux et des bons mots36.

Walter Spanghero, très populaire, est sollicité au cinéma en 1978 en interprétant le rôle d’un entraîneur de rugby dans le film Ça va pas la tête de Raphaël Delpard, aux côtés de l’acteur bigourdan Henri Génès84. Il apparaît également dans Les Diplômés du dernier rang (1982)85 et la série télévisée Allez la rafale! (1977)86, feuilleton radiophonique écrit par Jean Chouquet, dialogué par Denis Lalanne, diffusé quotidiennement sur les ondes de France Inter87 et où il joue son propre rôle.

Le terrain de rugby du Centre national des sports de la défense (CNSD), nouveau nom du bataillon de Joinville, porte le nom de Walter Spanghero88.


Autres activités, reconversion

Walter Spanghero profite de sa notoriété de joueur de rugby pour travailler ensuite dans une banque, au Crédit Agricole de Carcassonne12. « Là, tout le monde voulait emprunter pour acheter un bar, un hôtel voire un restaurant. Moi, je me suis dit, il y en a trop ; ce sera la location de voitures. Qui était quasi-inexistante à époque12. » Il parvient ainsi à créer l’une des plus importantes entreprises locales indépendantes de location de voitures (800 véhicules, 40 employés répartis sur six agences, dont quatre à Toulouse)89. Les voitures de Walter Spanghero sont cédées à une filiale de la Caisse d’épargne90.

Fin 2013, il est toujours chef d’entreprise de pièces détachées de véhicules91 sur la zone d’Aucamville12.

Ses frères Laurent et Claude ont fondé la société de négoce de viande Spanghero, vendue en 2009. Lur Berri a repris l’activité à la condition de conserver le nom Spanghero. Depuis 2009, cette société (et les événements de 2013 de fraude à la viande de cheval) n’a aucun lien avec Walter Spanghero et sa famille92. Laurent Spanghero tente de « laver son honneur » en reprenant en juillet 2013 l’affaire et en rebaptisant la société La Lauragaise mais la société est mise en redressement judiciaire un an plus tard93,94. Un repreneur est finalement trouvé en 201495.

En 1995, il est chargé par la Fédération française de rugby de travailler sur le statut professionnel des joueurs. Il insiste auprès du président Bernard Lapasset pour que les financements soient répartis en trois tiers. L’un pour les joueurs, le deuxième pour les clubs et le troisième pour les clubs formateurs. Une modification du projet est faite en son absence. « J’ai dit au président de la Fédération : « Vous m’avez assez vu, terminé. » Puis, je me suis retiré5. » Membre du comité directeur de la fédération, il ne se représente pas en avril 19954.

En 1999, l’ancien international de rugby est le consultant du journal l’Humanité durant la Coupe du monde5.

Walter Spanghero a occupé encore des fonctions importantes comme en 2001 conseiller municipal de la ville de Toulouse, chargé de la sécurité96,89, président de la section tennis du Stade Toulousain ; il assume la présidence du Grand Prix de la Ville de Toulouse et celle des Amis du Stade toulousain12,89. Il démissionne de son mandat de conseiller municipal de la ville de Toulouse en 2004 pour pouvoir diriger une société de fourrière, liée à la ville de Toulouse, les deux activités étant incompatibles (conflit d’intérêts, prise illégale d’intérêts)97.

 

One Thought to “WALTER SPANGHERO | Autres activités, reconversion”

  1. Hi, this is a comment.
    To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
    Commenter avatars come from Gravatar.

Leave a Comment